Skip directly to content

Ajouter un commentaire

Addthis

Parution : Travailler au XXIe siècle. Des salariés en quête de reconnaissance

Heureux au travail ? Une enquête exceptionnelle dans le quotidien de l'entreprise.

Le travail est-il un instrument d'aliénation ou de progrès ? Dans un contexte de crise permanente, dont les grands marqueurs sont le chômage de masse, la pénibilité et la perte de sens, le travail peut-il encore être une expérience heureuse ? Tandis que s'effacent les repères de l'ère industrielle (organisation « scientifique » de la production, poids politique de la classe ouvrière), Travailler au XXIe siècle donne la parole aux salariés et revisite le concept classique de reconnaissance. Comment le travail, au-delà de sa dimension lucrative, peut-il être source de prestige et de gratification personnelle ? Forts de trois ans d'enquête et d'entretiens avec des salariés, des syndicalistes et des cadres dirigeants, les auteurs explorent la réalité complexe du monde de l'entreprise aujourd'hui en France et montrent les vertus de la reconnaissance au travail.

Dominique Méda, professeure de sociologie à l'université Paris-Dauphine, et Olivier Cousin, professeur de sociologie à l'université de Bordeaux II, codirigent ce programme de recherche avec Michel Wieviorka, fondateur du Collège d'études mondiales (CEM) de la Fondation Maison des sciences de l'homme (FMSH). Plusieurs jeunes chercheurs les ont accompagnés dans leur entreprise, parmi lesquels Laetitia Sibaud et Maëlezig Bigi, respectivement docteure et doctorante en sociologie.

Maëlezig BIGI, Olivier COUSIN, Dominique MÉDA, Laetitia SIBAUD, Michel WIEVIORKA, Travailler au XXIe siècle. Des salariés en quête de reconnaissance, Paris, Robert Laffont, coll. Le monde comme il va, janvier 2015, 316 p.

Chaire: 
Écologie, travail et emploi