Skip directly to content

Gabriel Girard

Addthis

Biographie

Gabriel Girard est sociologue, diplômé de l’EHESS, actuellement en post-doctorat rattaché à l'Université de Montréal et au Collège d'études mondiales (Paris). Ses recherches portent sur la construction sociale et politique des risques sanitaires. Il travaille en particulier sur les enjeux du VIH/sida chez les hommes gais, en France et au Québec. Il a publié en 2013 un ouvrage sur le sujet : Les homosexuels et le risque du sida. Individu, communauté et prévention, aux Presses Universitaires de Rennes. Il rend compte de son travail sur son site : www.gabriel-girard.net.

Projet de recherche

Surveiller et prévenir ? Réduction des risques et normes de prévention dans le contexte de la PrEP chez les homosexuels séronégatifs « à risque » en France et au Québec.

Objectif : Ce projet vise à documenter les appropriations de la Prophylaxie Pré-Exposition (PPrE) comme stratégie de réduction des risques pour les hommes gais séronégatifs en France et au Québec. Cette recherche se donne donc pour objectif général d’éclairer les enjeux contemporains de la gestion du risque VIH dans les communautés homosexuelles francophones, au temps de la biomédicalisation de la prévention.

Contexte : Dans un contexte de forte prévalence du VIH dans les communautés gaies, l’incidence se maintient à un niveau élevé, et l’usage du préservatif diminue. Afin de répondre à ces défis, les acteurs de la lutte contre le sida ont développé un nouveau paradigme de « prévention combinée ». Ce concept, dont la PPrE est emblématique, propose d’associer les approches comportementales et biomédicales de réduction du risque. Concernant la PPrE, on manque encore de recul sur ce que cette nouvelle stratégie change dans les pratiques de prévention et les représentations du risque, pour les hommes gais séronégatifs concernés comme pour les professionnels qui les accompagnent.

Problématique : L’enquête permettra d’envisager la production de nouvelles conceptions du risque, à l’intersection des savoirs profanes et des savoirs experts. L’étude des discours et des pratiques du risque constituera le fil conducteur de l’analyse. Ce projet proposera une contribution à une sociologie des nouvelles formes de gouvernement des risques sanitaires.

Méthodes : La recherche s’appuie sur une méthodologie qualitative, fondée sur le recueil et l’analyse d’entretiens semi-directifs. Elle est également comparative, puisque les données collectées rendent des réalités de la prévention en France et au Québec. La recherche s’appuiera sur deux types de recueil de données :

  • il s’agira d’une part d’étudier la perception du risque VIH auprès d’homosexuels utilisant concernés par la PPrE.
  • il s’agira d’autre part d’interroger les acteurs de l’accompagnement de la PPrE (intervenants communautaires, médecins, personnels infirmiers), pour mieux comprendre comment cette stratégie transforme les pratiques professionnelles et/ou militantes (n=22).

Échéancier et résultats attendus : Cette étude permettra d’apporter un éclairage qualitatif sur les transformations sociologiques de la prévention, dans un contexte de médicalisation croissante des outils et des stratégies offertes aux gais. Son originalité réside dans la mise en dialogue de données recueillis dans des contextes différents : France/Québec, mais PrEP intermittente/PrEP continue. De ce fait, la recherche s’inscrit dans une analyse de la globalisation des préoccupations de santé publique. De plus, ses conclusions constitueront une contribution aux réflexions autour des futurs défis de la prévention du VIH/sida. Le terrain d’enquête se déroulera entre octobre 2014 et septembre 2015. Par la suite, les données seront analysées, feront l’objet de communications et de publications.

Bibliographie

Girard G, Les homosexuels et le risque du sida. Individu, communauté et prévention, Presses Universitaires de Rennes, 2013

Direction d’ouvrages collectifs

Chabrol F, Girard G, Se confronter aux terrains. Expériences et postures de recherche dans le domaine du VIH/sida, Éditions ANRS, 2010

Debenest P, Gay V, Girard G, Féminisme au pluriel, Éditions Syllepse, 2010

Coordination de numéro de revue

Chartrain C, Douris V, Girard G, Marsicano E, Noseda V, « VIH/sida », Genre, sexualité et société n°9, printemps 2013

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

Rojas Castro D., Girard G., “Barebacking in France: from controversy to community ownership?”, Sexualities, accepté, à paraitre en 2015

Girard G., « Les controverses sur le risque du sida chez les gays : une normalisation de l’homosexualité ? », Hermès n°69, 2014

Articles en cours

Girard G., “What’s in a word? French gay male discourses on barebacking and their conception of risk”, en cours

Girard G., « Un problème insaisissable ? Bareback, prévention du VIH/sida et homosexualité en France », en cours

Girard G, « Réduire les risques. Homosexualité, prévention du VIH et controverses associatives », en cours

Chetcuti N, Girard G, « Genre, classe et homosexualité : entre continuité et résistances. Une approche comparative des trajectoires gays et lesbiennes », en cours

Articles publiés dans des ouvrages à comité de lecture

Girard G, « Relations d’enquête, tensions identitaires et implication du chercheur dans une enquête sur la prévention du VIH/sida parmi les homosexuels en France », in Chabrol F, Girard G, Se confronter aux terrains. Expériences et postures de recherche dans le domaine du VIH/sida, Éditions ANRS, 2010

Chabrol F, Girard G, « Réflexivité et posture de recherche : de l’individuel au collectif », in Chabrol F., Girard G. (dir.), Se confronter aux terrains. Expériences et postures de recherche dans le domaine du VIH/sida, Éditions ANRS, 2010

Girard G, « Les jeunes gays dans la France des années 2000 : une population vulnérable ? », in Blanchard V, Révenin R, Yvorel JJ (dir.), Les jeunes et la sexualité. Initiations, interdits, identités (19e-21e siècle), Éditions Autrement, 2010

Chaire: 
Anthropologie & santé mondiale
Post-doctorant-e-s 2014