Skip directly to content

exil

Addthis

Nouvelles esthétiques exiliques

Dernière séance du séminaire des Non lieux de l'exil, avec les intervenants :
  • Boris Chukhovich, historien de l'art, commissaire d'exposition, Montréal
  • Eugenia Vilela, philosophe, Université de Porto

Etudier l’exil | Colloque international | Aix & Marseille

L’initiative Non-lieux de l’exil organise en collaboration avec l’Université d’Aix-Marseille (CIELAM,axe Transpositions) le colloque international : “Etudier l’exil”

 

Présentation

 

Alors que le nombre des migrants dans le monde est estimé à près d’un milliard (migrants externes et internes) et que le nombre des déplacés à l’intérieur de leurs propres pays vient de dépasser celui de la Seconde guerre mondiale, ce qui entraîne de graves crises en Europe comme ailleurs, les sciences sociales et humaines se doivent de mieux comprendre ce qu’impliquent ces phénomènes sur le plan social comme

Séminaire : Non-lieux de l'exil 2014-2015

Le programme “Non-lieux de l’exil” (programmes scientifiques/ FMSH) et le séminaire “L’expérience de l’exil” (Collège d’études mondiales / FMSH) fusionnent en cette rentrée dans le cadre de l’initiative de recherche “Non-lieux de l’exil” du Collège d’études mondiales.

Son programme scientifique pour l’année 2014-2015 est en cours de finalisation. Nous continuerons cette année à interroger les représentations de l’exil et des exilé(e)s et leurs implications jusqu’au colloque international “Etudier l’exil”, prévu à Aix et Marseille du 20 au 23 mai 2015.

  • La séance de rentrée aura lieu le 16

Vidéo : Séance avec Marie Darrieussecq

Dans le cadre du séminaire L’expérience de l’exil du Collège d’études mondiales, Alexis NUSELOVICI (NOUSS) a reçu Marie Darrieussecq le 13 mars 2014.

Marie Darrieussecq a reçu le prix Médicis 2013 pour Il faut beaucoup aimer les hommes (POL – voir la recension d’Alexis Nouss sur www.nle.hypotheses.org). Elle est écrivain et psychanalyste. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages de fiction et d’une dizaine de livres d’art, elle a traduit Les Tristes et Les Pontiques d’Ovide, rédigés lorsque le poète latin fut banni de Rome, sous le titre Tristes Pontiques (POL, 2008). Qu’il soit géographique ou

Vidéo : Rencontre avec Hélène Cixous

Le séminaire l'Expérience de l'exil du Collège d'études mondiales a invité Hélène Cixous le 16 janvier 2014. Elle a interrogé l'exil à partir de son oeuvre et de son expérience biographique.

Hélène Cixous est essayiste, dramaturge, poétesse et critique littéraire.

 

Vidéo : séance inaugurale du séminaire "L'expérience de l'exil"

Mise en ligne de la séance inaugurale du séminaire le 20 février 2013  avec Alexis Nuselovici (Nouss) et Michel Wieviorka

Deux programmes étudient en complémentarité l’exil au sein de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Le programme thématique Non-lieux de l’exil, établi en 2012 et co-dirigé par Alexandra GALITZINE et Alexis NUSELOVICI (Nouss), regroupe une équipe d’une vingtaine de membres français, européens et internationaux et est doté d’un conseil scientifique.

Appel à communications : Heritage in/of Exile - Panel Canberra 2014 / Second Conference of the Association of Critical Heritage Studies

Le double panel ‘Heritage in/of Exile’ présenté par le programme Non-lieux de l’exil (FMSH) et le séminaire « L’expérience de l’exil » (Collège d’études mondiales, FMSH) a été retenu dans le cadre de la seconde conférence de l’Association of Critical Heritage Studies (ACHS) qui se tiendra à l’Australian National University de Canberra du 2 au 4 décembre 2014 (plus d’informations ici :  ACHS’ website) dans le cadre de la thématique Multiculturalism, migration and diaspora (coordinator John Giblin) .

Les coordonnateurs du double panel ‘Heritage in/of Exile’, Alexandra Galitzine-Loumpet et

Vidéo : Séminaire l'Expérience de l'exil "Traduire : figures du rythme, figures non traduites"

Séminaire l'Expérience de l'exil, rencontre du 7 mars 2012.

Avec André Markowicz, Béatrice Gonzales-Vangell, Arno Renken.

Langues de l’exil et exil des langues II  : André Markowicz : « Traduire : figures du rythme, figures non traduites »

Que signifie traduire le rythme ? — dans quelle mesure la perception du rythme est-elle transmissible ? quand pouvons-nous parler d’équivalence rythmique ? et que faire pour ce qui reste en dehors de toute équivalence ? — de cet en-dehors que j’appelle “figures”, pas même des présences, pas même des contours, — comment faire sentir ces existences non

Vidéo : Objets de l’exil IV : Le corps-objet de l’exil

Séance du séminaire des Non-Lieux de l'exil du 25 avril 2013.

Non-lieux de l'exil, objets de l'exil IV, le corps-objet de l'exil.

Intervenant : Ibrahima Thioub (professeur d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Chaire Collège d’Etudes mondiales (FMSH))

Discutantes : Olga Odgers Ortiz ( El Colegio de la Frontera Norte, Tijuana,  intervention par visioconférence), Eugenia Vilela (Université de Porto).

Ibrahima Thioub est Docteur en histoire,  professeur d’Histoire en poste à la Faculté des lettres et Sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et  Directeur du

Colloque international : Figurer l'exil

Le programme “Non-lieux de l’exil” et le séminaire “L’expérience de l’exil” s’associent avec le programme “Politiques des images” (FMSH), l’Institut d’Etudes avancée de Paris (IEA-Paris), les universités Paris 8 et Aix-Marseille pour l’organisation du colloque international 

Coordination scientifique : Alexandra Galitzine-Loumpet, Sara Guindani-Riquier, Alexis Nuselovici (Nouss).

 

Attention : entrée libre sur inscription indispensable (ici)

 Figurer l’exil Programme(pdf)

Argumentaire     

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour