Skip directly to content

humanitaire

Addthis

Santé internationale et action humanitaire. Entretien avec Jean-Daniel Rainhorn

Jean-Daniel RAINHORN fait partie de la génération de l’après Seconde Guerre mondiale, une vraie chance pour faire des études et avoir un emploi, une chance d'avoir pu choisir ce qu’on avait envie de faire, ce qu'il estime n'être plus forcément vrai aujourd'hui.

Dans cet entretien, il dresse un portrait de son expérience de vie mêlée à sa carrière de médecin, d'activiste, de chercheur, d'expert de santé publique.

Radio : Accroissement des inégalités en santé, par Jean-Daniel Rainhorn

René Frydman reçoit dans son émission hebdomadaire Révolutions médicales sur France Culture, Jean-Daniel Rainhorn, médecin et titulaire au Collège d'études mondiales de la Chaire Inégalités sociales, santé et action humanitaire.

Pour réécouter l'émission :

Nous assistons à un  cannibalisme médical et scientifique, au drainage des cerveaux, c’est-à-dire des médecins qui sont formés dans les pays de l’ex tiers-monde mais qui sont captés par les pays développés qui ne forment plus suffisamment de médecins.

Vidéo : Haïti, Un nouveau combat social, avec Jean-Daniel Rainhorn

Jean-Daniel Rainhorn sur la Radio Suisse Romande le 12 janvier 2012
Radio Suisse Romande : L'invité de la rédaction avec Jean-Daniel Rainhorn, titulaire de la Chaire Inégalités sociales, santé et action humanitaire.

A propos de Haïti, réinventer l'avenir, sous la direction de Jean-Daniel Rainhorn, Editions de la Maison des sciences de l'homme, janvier 2012.

Deux ans après le séisme qui a ravagé le pays, Haïti reste un pays meurtri. Dans les rues de la capitale Port-au-Prince, les montagnes de gravats ont été évacuées mais la reconstruction avance très lentement. Un demi-million de personnes vivent toujours dans des camps de fortune, dans des conditions très précaires. Les promesses de la communauté internationale n’ont pas toutes été tenues.

Article : Haïti : la reconstruction passe par une refondation

Sur le camp "temporaire" installé depuis deux ans sur le Champ-de-Mars à Port-au-Prince.AP/Ramon Espinosa
Article de Jean-Daniel Rainhorn, titulaire de la Chaire Inégalités sociales, santé et action humanitaire, paru dans Le Monde, daté du 12 janvier 2011.
Le tremblement de terre de janvier 2010, qui a détruit une partie de Port-au-Prince et de plusieurs villes voisines, a fait, en quelques dizaines de secondes, plus de 200 000 victimes, un nombre incalculable de blessés et plus d'un million de sans-abri. Une tragédie de plus pour un pays qui, depuis la chute des Duvalier, en 1986, après vingt-neuf années d'une dictature brutale, connaît une instabilité politique majeure en partie responsable d'une crise sociale et économique importante, du délitement de l'Etat et d'une accélération de la migration vers d'autres pays de la région.

Parution : Haïti, réinventer l'avenir

Haïti, réinventer l'avenir, Ed MSH, 2012
Édité par Jean-Daniel Rainhorn

Préface de Michaëlle Jean, Postface de Michèle Pierre-Louis

Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, janvier 2012, 350 p.

En librairie le 12 janvier 2012.

Il s'agit d'un ouvrage scientifique, écrit par des universitaires, des chercheurs, des experts internationaux et des acteurs de la société civile haïtienne, qui est destiné à nourrir le débat sur la reconstruction d’Haïti. Une reconstruction qui deux après le tremblement de terre n’a pas encore véritablement commencée.