Skip directly to content

Publications

Addthis

Près d’elle, présence opaque, présence intime

« Comment empêcher que la présence, en s’instaurant, s’installe ?  Qu’elle s’enlise de ce qu’elle se réalise et s’abîme dans la durée ? Les Amants en sont menacés.
Je proposerai de penser cet « être près » de la présence, non pas dans les termes de l’« être », donc de la détermination ; mais dans les termes de l’entre laissant passer indéfiniment l’intime entre les sujets.
De sorte que la présence ne sombre pas dans la fatalité de l’être-là qui, s’étalant dans son « là », se désactive et désapparaît.
N’est-ce pas ce qui d’abord importe pour vivre à deux et ex-ister ? »

François JullienPrès

Vivre en existant. Une nouvelle Éthique

« Entre ces deux grands termes rivaux, l’être et le vivre, exister est le verbe moderne qui fait lever un nouveau possible. 
Mais comment décrire l’existence sans plus construire – comme la philosophie l’a fait de l’Être – en s’en tenant au ras du vécu ? 


Je cherche ici des concepts qui décolleraient le moins de l’expérience : on reste dans l’adhérence au vital ou l’on en désadhère. Car exister, c’est d’abord résister. Sinon ma vie s’enlise ; ou bien elle peut basculer.

Penser global. L'humain et son univers

Nos connaissances sur l'humain, sur la vie, sur l'univers, sont en pleine expansion. Elles sont aussi séparées et dispersées. Comment les relier ? Comment affronter des problèmes qui sont tout à la fois complexes, fondamentaux, intellectuels et vitaux ? Comment nous situer dans l'aventure de la vie et dans celle de l'univers, en tenant compte du fait que l'humain est intérieur à l'univers et que l'univers est intérieur à l'humain ?

La réponse d'Edgar Morin, avec ce livre, est lumineuse d'intelligence et accessible à tous. L'auteur nous invite, à sa façon, à penser global, c'est-à-dire à

Penser global. Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales

Actes du colloque international organisé pour le 50e anniversaire de la FMSH, Paris 15-17 mai 2013
Édité par Michel Wieviorka, Laurent Lévi-Strauss, Gwenaëlle Lieppe
Paris, Editions de la Maison des sciences de l'homme, coll. 54, mai 2015, 435 pages.

Les sciences humaines et sociales ne sont plus le monopole d'une partie du monde et il faut repenser les valeurs universelles, à partir des critiques qui en sont faites, de l'intérieur des sociétés occidentales, et surtout de l'extérieur, lorsque celles-ci ignorent l’apport d’idées nées ailleurs.

L’expression « Penser global » constitue un signe

Parution : Travailler au XXIe siècle. Des salariés en quête de reconnaissance

Heureux au travail ? Une enquête exceptionnelle dans le quotidien de l'entreprise.

Le travail est-il un instrument d'aliénation ou de progrès ? Dans un contexte de crise permanente, dont les grands marqueurs sont le chômage de masse, la pénibilité et la perte de sens, le travail peut-il encore être une expérience heureuse ? Tandis que s'effacent les repères de l'ère industrielle (organisation « scientifique » de la production, poids politique de la classe ouvrière), Travailler au XXIe siècle donne la parole aux salariés et revisite le concept classique de reconnaissance.

Medicine Anthropology Theory MAT is online

Medicine Anthropology Theory is an English-language, open-access journal that publishes scholarly articles, essays, reviews, and reports related to medical anthropology and science and technology studies. 

Origins

MAT (‘em-ay-tee’) is both a continuation and a departure from its predecessor, Medische Antropologie, which was published out of Amsterdam from 1989–2012. Like Medische AntropologieMAT seeks to balance the larger field by foregrounding work by non-American scholars. Based in Amsterdam and Paris, MAT is supported by an expanded international advisory board.

Review process and

Publication : Thinking politically about crisis: A pragmatist perspective, by Brian Milstein

Brian Milstein, "Thinking politically about crisis: A pragmatist perspective", European Journal of Political Theory, Published online before printAugust 13, 2014, doi:10.1177/1474885114546138.

Author: Brian Milstein, Collège d’études mondiales, Fondation Maison des sciencesde l’homme, Paris, France

Abstract

‘‘Crisis’’ is a key concept in our political lexicon. Since the beginning of the modern age, it has arguably been, as much as anything, the experience of crisis that has calibrated the aims of both politics and political theory.

Publication : La Science En Question(s)

Michel Wieviorka (dir.), La Science En Question(s), Les entretiens d'Auxerre, Les Editions Sciences Humaines, juin 2014.

Cet ouvrage dirigé par Michel Wieviorka regroupe plusieurs articles dont 3 écrits par des titulaires de chaire.

Souvent, la science est associée à l’idée de progrès et d’émancipation des peuples. Il en fut ainsi au temps des Lumières, puis sous la Révolution française.

Publication : L'archipel des idées de François Jullien

L'archipel des idées de François Jullien, Editions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, 2014, 216 p. Textes réunis par Nathalie Schnur.

Ni dictionnaire amoureux, ni abécédaire, ni même anthologie, L'archipel des idées est un espace de réflexion, composé des textes-microcosmes, indépendants les uns des autres, que seul le désir fait visiter.

Sommaire

  • Douter
  • La Chine comme ailleurs
  • Décatégoriser / recatégoriser
  • L'écart ou comment « comparer »
  • Des possibles de la pensée
  • L'universel
  • L'uniforme
  • Le commun
  • Droits de l'homme
  • Diversité culturelle et « dialogue des cultures »
  • Traduction
  • Tradition
  • Penser en

Publication : Extreme Financial Risks and Asset Allocation

Olivier Le Courtois, Christian Walter, Extreme Financial Risks and Asset Allocation, Imperial College Press, april 2014, 372 p.

Each financial crisis calls for — by its novelty and the mechanisms it shares with preceding crises — appropriate means to analyze financial risks. In Extreme Financial Risks and Asset Allocation, the authors present in an accessible and timely manner the concepts, methods, and techniques that are essential for an understanding of these risks in an environment where asset prices are subject to sudden, rough, and unpredictable changes.