Skip directly to content

Addthis

Vidéo : Les échecs historiques pour créer une gauche mondiale par Immanuel Wallerstein

Les conférences "Penser Global" sont organisées par le Collège d'études mondiales en partenariat avec l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

En 2014/2015, c'est Immanuel WALLERSTEIN qui intervient pour une série de trois conférences sur le thème "La gauche mondiale : hier, aujourd'hui, demain" (The Global Left: Yesterday, Today, Tomorrow).

5 novembre 2014 : Les échecs historiques pour créer une gauche mondiale (Historical Failures to Create a Global Left)

Au cours de la première conférence, Immanuel Wallerstein analyse les caractéristiques particulières du système-monde moderne et l'impact

Article : Prévention du sida : tout ne passe pas par la capote, par Gabriel Girard

"Pour beaucoup d’acteurs de la santé publique, la fin de l’année 2014 restera associée à un tournant majeur dans le domaine de la prévention du VIH - sida. Alors que la journée mondiale de lutte contre le sida a lieu le 1er décembre, on se souviendra à coup sûr de cette fin de l’année comme du moment où s’est stabilisé le consensus autour d’une idée simple : avoir des relations sexuelles sans préservatif n’équivaut pas nécessairement à prendre un risque pour le VIH. Nos manières de penser la prévention s’en trouvent bouleversées.

Ainsi, le concept de «traitement comme prévention» s’impose.

Workshop : In Search of Cosmopolitan Data and Research Methods

At the heart of Ulrich Beck’s theory is the argument that an epistemological turn is needed in the social sciences: a turn from methodological nationalism towards methodological cosmopolitanism. The case has been made clear in various respects – especially from a sociological perspective. However, much investigation of cross-border, transnational and cosmopolitan phenomena has remained problematic: undeveloped and under-theorized, due to the methodological weaknesses of using a national approach.

Our workshop aims to start a conversation about ‘cosmopolitan data’ across the boundaries of

Medicine Anthropology Theory MAT is online

Medicine Anthropology Theory is an English-language, open-access journal that publishes scholarly articles, essays, reviews, and reports related to medical anthropology and science and technology studies. 

Origins

MAT (‘em-ay-tee’) is both a continuation and a departure from its predecessor, Medische Antropologie, which was published out of Amsterdam from 1989–2012. Like Medische AntropologieMAT seeks to balance the larger field by foregrounding work by non-American scholars. Based in Amsterdam and Paris, MAT is supported by an expanded international advisory board.

Review process and

Journée d'études : Mouvements sociaux du XXIe siècle

Matinée : 9h-12h30

Ouverture

Michel Wieviorka (FMSH, Collège d’études mondiales)

Première tab​le ronde : Subjectivation et action collective

Elaine Coburn, Université américaine de Paris

Antimo Farro, CADIS, Université La Sapienza, Rome

Laura Faxas, UNESCO

Luis Lopez, CADIS, Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Paola Rebughini, Université d’Etat de Milan

Benjamin Tejerina, Université du Pays basque, Bilbao

Clôture :  Philippe Bataille, CADIS, EHESS

Après-midi : 14h30-18h30

Deuxième table ronde : Acteurs nationaux, acteurs communautaires, acteurs démocratiques

Farhad

Le naturalisme aujourd'hui, ni dieu, ni diable

Conférence en partenariat avec la Fondation Calouste Gulbenkian.

Daniel Andler interviendra sur le thème "Le naturalisme aujourd'hui, ni dieu, ni diable".

Le naturalisme est traditionnellement mal vu, voire honni, par beaucoup de spécialistes des SHS et par le public, particulièrement dans notre pays : ennemi de l’homme, niant la liberté, ignorant la culture et l’histoire, anti-philosophique, réducteur, stérile et dangereux.

Vidéo : Quelle sera la contribution du monde rural à la transition écologique et sociale ? Focus sur l’emploi

Vidéo de la séance du séminaire Reconversion écologique, emploi, travail et politiques sociales du 22 octobre 2014.

Avec Olivier De Schutter, Professeur à l’Université de Louvain (UCL) et ex-Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, Michel Buisson,  agroéconomiste et militant au sein d’ATTAC, Christophe Alliot et Sylvain Ly, associés fondateurs du Bureau d’Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne (BASIC).

 

Working paper : Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB »

Géraldine Thiry, Léa Sébastien, Tom Bauler,Ce que révèle le discours des acteurs officiels sur un « au-delà du PIB », FMSH-WP-2014-78, novembre 2014.

L’objectif d’un « au-delà du PIB » mobilise de nombreux acteurs, aux statuts, objectifs et visions très différents. La diversité, souvent diffuse, d’échelles institutionnelles, d’approches théoriques et de positionnements normatifs vis-à-vis de l’opportunité et des motifs d’un « au-delà du PIB » rend les débats confus, les positionnements peu clairs, et les rapports de force difficilement identifiables.

Vidéo : L'expérience de l'exil avec Patrick Zachmann. Un voyage de mémoire et d'exil

Dans le cadre du séminaire L’expérience de l’exil du Collège d’études mondiales, Alexis NUSELOVICI (NOUSS) a reçu Patrick Zachmann le jeudi 15 mai 2014.

Patrick ZACHMANN photographe membre de l’agence Magnum depuis 1990 et réalisateur, a travaillé depuis trois décennies sur les thèmes de l’identité, de la mémoire et de l’immigration.
La démarche de Zachmann oscille dans un aller-retour permanent entre le monde extérieur et le sien, plus intime. Son œuvre, constituée de nombreux livres et films, a été récompensée par le prestigieux Prix Niepce.

Il  présente un diaporama sur les migrants suivi

Séminaire de recherche du Collège d'études mondiales 2014-2015

Ce séminaire a été conçu comme un lieu d’échange et de réflexion pour les chercheurs en sciences humaines et sociales qui font quotidiennement face à des changements méthodologiques et épistémologiques exigés par la lecture des phénomènes contemporains. Ce changement de paradigme est souvent répertorié sous le nom de « globalisation » ou de « mondialisation ». Nous souhaiterions montrer comment l’un terme ne traduit pas l’autre, mais au contraire nécessite d'une définition spécifique des enjeux et des concepts qui lui sont associés.

Si l’introduction du « global » et du « mondial » dans les

Pages